Saint Raphaël de Brooklyn, New York, États-Unis (+1915) – 27 février ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

spring.jpg

3922082725_f13973d4a6_b.jpg

Saint Raphaël de Brooklyn, New York, États-Unis (+1915)

╰⊰¸¸.•¨*

Fête: 27 février

Reliques saintes: 14 février

Saint-Raphaël (Hawaweeny), premier évêque orthodoxe consacré dans le Nouveau Monde, est né à Beyrouth, le 8 Novembre 1860, de pieux parents orthodoxes, Michael et Mariam Hawaweeny. En raison de la violente persécution des chrétiens de Damas en Juillet 1860, qui vit le martyre du prêtre de la paroisse de la famille Hawaweeny et de centaines de leurs voisins, Michael et son épouse enceinte Mariam s’enfuirent de Damas à Beyrouth. C’est là que le futur saint vit la lumière du jour. En effet, comme la vie de l’enfant se déroulait, il était évident qu’il n’aurait pas de cité permanente dans ce monde, mais il rechercherait la cité qui est à venir (Hébreux 13:14).

Il reçut son enseignement primaire et secondaire dans les écoles paroissiales de Damas, et sa formation théologique d’abord à l’école de théologie du Patriarcat Œcuménique, à Halki à Constantinople. Il a ensuite étudié à l’Académie théologique de Kiev, en Russie impériale, a servi comme recteur du métochion du Patriarcat d’Antioche à Moscou et a enseigné à l’Académie théologique de Kazan.

Pendant ce temps, l’Eglise syro-arabe aux Etats-Unis augmentait à un rythme croissant. Une Société de Bienfaisance Syrienne Orthodoxe fut organisée à New York et son président, le Docteur Ibrahim Arbeely, a contacté Saint-Raphaël, alors prêtre en Russie, pour qu’il vienne aux États-Unis. En 1895 il vint aux États-Unis et fut chargé de toute la mission orthodoxe syrienne.

Il fut affecté à New York et organisa la paroisse, qui devint plus tard la cathédrale Saint-Nicolas de Brooklyn. Il a supervisé le développement d’autres communautés syriennes, a beaucoup voyagé à travers les États-Unis pour organiser des paroisses en 1896. En 1898, Saint Raphaël a publié un grand livre d’offices en arabe à l’usage de ses églises.

En 1898, Saint Raphaël a été le représentant de la Mission américaine chargé de saluer Saint Tikhon (Bellavine [Futur Patriarche et martyr de Russie] ), le nouvel évêque du diocèse. À la liturgie, le 15 Décembre 1898, il a parlé de la mission de Saint Tikhon dans son sermon. “Il a été envoyé ici pour paître le troupeau du Christ – Russes, Slaves, Syro-arabes, et Grecs, qui sont éparpillés sur tout le continent d’Amérique du Nord.” Saint Tikhon a reconnu ses qualités de meneur d’hommes tempérées par sa piété et il voulut que saint Raphaël soit l’un de ses évêques vicaires. Le Saint-Synode de Russie l’a approuvé et il fut consacré évêque à la cathédrale Saint-Nicolas à Brooklyn le 13 Mars 1904.

Pour les seize années qui suivirent, saint Raphaël a continué son travail parmi les orthodoxes syriens et a également aidé Saint Tikhon et ses successeurs à administrer la mission d’Amérique du Nord. Il consacra les terrains du monastère Saint-Tikhon à South Canaan, en Pennsylvanie, premier monastère orthodoxe du Nouveau Monde.

Auteur de nombreux ouvrages, articles et traductions de livres liturgiques du grec à l’arabe, il a aussi fondé le journal Al-Kalimat [La Parole/Le Verbe en arabe] en 1905 pour répandre la Parole dans les lieux où il ne pouvait pas être lui-même. Al-Kalimat rebaptisé The Word [La Parole/Le Verbe en anglais] est la publication officielle de l’archidiocèse d’Antioche. Après vingt ans de service en Amérique du Nord, à l’âge de 55 ans, Saint Raphaël s’endormit en Christ le 27 Février 1915. Au moment de son trépas, il administrait trente congrégations syriennes orthodoxes de 25.000 fidèles.

Les reliques sacrées de Saint Raphaël ont d’abord été inhumées dans une crypte sous la sainte table à sa Cathédrale Saint-Nicolas (7 Mars 915), plus tard, elles furent enterrées dans la section syrienne du cimetière Mount Olivet de Brooklyn (2 avril 1922) et, enfin, elles ont été amenées au cimetière de la Sainte Résurrection au Village d’Antioche près de Ligonier, en Pennsylvanie (15 août 1988). Sa sainteté a été officiellement proclamée le 29 Mars 2000, et sa glorification célébrée le 29 Mai 2000, au monastère Saint-Tikhon.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d’après
The Antiochian Orthodox Christian Archidiocese of North America
The Orthodox Church in America

Source:

http://orthodoxologie.blogspot.gr/2010/02/saint-raphael-de-brooklyn-1860-1915.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s